arbre-400x332Une étude sur des souris à l’université de médecine Tufts de Boston a mis en évidence que le stress chronique déclenché par une instabilité sociale demeurait persistant sur plusieurs générations.

Sur la première génération de souris volontairement stressées, l’instabilité sociale imposée pendant une certaine période de leur jeunesse a induit une anxiété permanente dans l’âge adulte, en particulier chez les femelles. Les sujets présentaient une concentration d’hormone du stress, la corticostérone, plus élevée que la normale.

En croisant les individus stressés entre eux, l’étude révèle que la progéniture femelle semblait avoir hérité d’une anxiété et de difficultés sociales persistantes. En étudiant les 2 générations suivantes (petits-enfants et arrière-petits-enfants), il a a été mis en évidence, de manière non encore expliquée, que les pères, non visiblement stressés, issus de couples dont la femelle, elle, est stressée transmettent à leurs filles des caractères anormaux liés à l’anxiété sociale.

Conclusion : Pensez à vos futurs arrière-petits-enfants en apprenant à gérer vos tensions dès maintenant !