isolementUne récente étude détaillée dans un article de Futura Santé a mis en évidence qu’un environnement délivrant un certain nombre de stimuli assimilés à un stress positif permettrait de mieux lutter contre une maladie comme le cancer.

En résumé un stress positif, c’est à dire ne dépassant pas un seuil au delà d’un certain équilibre, stimulerait suffisamment un être vivant pour lui permettre de se trouver dans un état d’activité suffisant pour mieux combattre une maladie. Au contraire d’un environnement dénué de stress.

Chacun sait qu’un stress positif est un élément moteur de la motivation et qu’un minimum de stress est nécessaire pour passer à l’action. Ce qui est moins évident c’est qu’un stress positif puisse renforcer aussi les défenses immunitaires. Mais cela semble tout à fait cohérent.

Cela rejoint, en tout état de cause, notre approche du stress qui met en évidence l’intérêt d’un minimum de stimuli ou d’autostimuli pour passer à l’action et se sortir des situations neutres très propices à l’installation des angoisses. Un peu de stress pour agir vers la réalisation de soi.

Vous trouverez plus de détails sur cette étude ici.

Ecrire
1
Prendre rendez-vous ?
Bonjour !
Besoin d'infos ? Un rv ?