Le stress du chef d'entreprise

Des situations insurmontables pour la plupart des individus.
L’attention des media s’est beaucoup focalisée sur ces salariés qui se suicident sur leur lieu de travail en guise de dernier message. Le gouvernement a donc légiféré, à juste titre, pour limiter ou tout au moins prévenir les « risques psycho-sociaux ».
Mais le cas du chef d’entreprise reste encore une fois le grand absent et le grand perdant des discussions politiques et médiatiques sur le stress professionnel. Puisqu’il n’est pas considéré comme une victime.
stress ball

De nombreuses situations stressantes :

  • un fort déséquilibre entre vie personnelle et professionnelle,
  • des enjeux financiers très importants et très risqués pour son patrimoine personnel et ses revenus,
  • de nombreuses négociations relationnelles souvent très conflictuelles,
  • une responsabilité pénale de tous les instants,
  • un ensemble d’affaires judiciaires et fiscales à gérer régulièrement,
  • une évolution des marchés rapide et persistante,
  • une accélération générale des changements de toutes sortes
  • une pérennité de performance difficile à maintenir,
  • une prise de décisions permanente,
  • un devoir de continuité réduisant sa liberté personnelle,
  • un isolement face aux difficultés rencontrées.
Le mécanisme du stress peut former très rapidement un véritable cercle vicieux. Dans le cas du chef d’entreprise, l’accélération des problèmes générés est plus forte que dans d’autres situations de  la vie quotidienne.
Le stress est un accélérateurs de difficultés.
 

Et pourtant, les chefs d’entreprise sont les moteurs de notre économie. Ils imaginent, créent, développent, financent. Ils prennent des risques, ils ouvrent de nouvelles voies.

Ils ont besoin de rester sans cesse performants.

Une vision restreinte

Le stress perturbe le processus de décisions en introduisant plus d’émotions et donc plus de subjectivité dans l’analyse des situations. Les décisions irrationnelles peuvent amener une entreprise à la catastrophe humaine (négociations, management,…) comme financière (ventes, recherche de fonds,…).
Le stress nuit à la santé, et un dirigeant en mauvaise santé met en danger le pilotage de son entreprise. Un manque d’énergie au travail peut en limiter son progrès.

Un accroissement des difficultés

Le stress réduit notablement l’angle de recherche de solutions aux problèmes rencontrés, et limite subjectivement les voies de développement ou de sauvetage.
Enfin le stress déclenche des difficultés avec les proches et la famille, souvent en raison du déséquilibre qu’il installe quand le dirigeant se sur-focalise sur les problèmes de son entreprise.

Le chef d’entreprise, par l’exercice son leadership, peut difficilement évacuer son stress car il doit prouver en permanence qu’il garde le contrôle.

Les solutions

Exemple rapport stress

Mesure Stress vs Performance

Mesure de performance et de stress en situation
 

Accompagnement

Formation personnalisée et Conseil
 
accompagnement stress
transformation stress4

Séminaires dédiés

Séminaire apprentissage et détente dédié aux chefs d’entreprise