Ce phénomène déjà largement répandu aux Etats-Unis ne présage rien de bon quant aux solutions choisies par nos futurs adultes pour faire face au stress dans l’avenir.

Tout l’article ici : Les jeunes actifs accros aux petites pilules pour supporter le stress